Une plateforme digitale pour une meilleure capitalisation de l’information climatique en Afrique de l’Ouest

Une plateforme digitale pour une meilleure capitalisation de l’information climatique en Afrique de l’Ouest

Une plateforme de capitalisation de l’information climatique a été mise en place en 2021 au sein du Centre Climatique Régional pour l’Afrique de l’Ouest, Agrhymet, conçue sur le modèle du guide établi à cet effet par l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), dans le cadre de la procédure de désignation du centre comme centre climatique régional (CCR) de l’OMM. Elle est actuellement en phase de démonstration et s’adresse aux services météo nationaux et aux usagers au niveau régional.

 

La plateforme Agrhymet remplit les fonctions suivantes qui sont obligatoires pour un CCR : suivi climatique, prévisions à longue échéance, services de base de données et formation. Elle adresse aussi les fonctions hautement recommandées telles que la production des données et information sur le changement climatique à long terme au niveau national et régional, les travaux de recherche sur les prévisions intra-saisonnières pour lesquelles un multi-modèle a été développé en collaboration avec l’Université de Santa Barbara ou les données non opérationnelles.

Dans la région du Sahel, la pluviométrie est un élément essentiel. Les équipes du Centre Climatique Régional (CCR) Agrhymet évalue les séquences sèches et les cumuls pluviométriques et produisent des prévisions de tendance d’inondations dans les bassins de la région. Les bases de données mises en place par Agrhymet contiennent des « données requises » destinées aux météorologues ainsi que des informations regroupées au sein de la base de données - Hydromet pour les hydrologues. L’appui du programme ClimSA a permis d’étoffer ces services et de renforcer la collecte des données et d’informations dans les pays membres de la sous région. Le taux de réussite des prévisions climatiques fait l’objet d’une évaluation systématique et des analyses sectorielles sont produites pour les secteurs-clefs tels que l’agriculture et la santé en fonction des informations recueillies sur les sites pilotes du programme.

Agryhmet déploie également d’importantes activités de renforcement des capacités pour améliorer la chaîne de valeur de l’information climatique en Afrique de l’Ouest. Outre la formation continue de ses agents, le Centre Climatique Régional offre des formations diplômantes destinées aux ingénieurs en agro-météorologie et aux techniciens supérieurs en maintenance des équipements. Agrhymet organise également des sessions de formation destinées aux médias communautaires afin d’améliorer l’accès et la diffusion de l’information au niveau local et des utilisateurs finaux.

Enfin, Agrhymet, en tant que  structure spécialisée du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), et le Secrétariat du CILSS exercent également la fonction continue de plaidoyer en direction des décideurs à tous les niveaux de l’Etat pour une meilleure prise en compte de l’information climatique dans la planification économique, sur le plan national et régional. 

Le CCR Aghrymet bénéficie du soutien financier de l’Union européenne à travers le 11ème Fond Européen pour le Développement (FED) mis en œuvre par le Secrétariat des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) dans le cadre du programme ClimSA.

platform_pic1.jpg
Le Secrétaire Exécutif du CILSS, Dr Abdoulaye Mohamadou (4ème à partir de la gauche), accompagnés du Dr. Seydou TRAORE Coordonateur du programme ClimSA-Agrhymet (à gauche du SE du CILSS) et Dr. Nsadisa FAKA, Team Leader du programme ClimSA – OEACP (à l’extrême droite)

Latest news